Le métier d’herboriste

Le diplôme d’herboriste a été supprimé sous le régime de Pétain pendant la Seconde Guerre Mondiale en France. Depuis, seuls les pharmaciens sont habilités dans le cadre de leur officine, à délivrer conseils et mélanges de plantes. Seules 148 plantes ont été « libérées »…

L’émission « La fabrique de l’histoire » sur France Culture a consacré 4 émissions à l’histoire des remèdes et des médicaments dont une présentant de façon précise l’histoire de ce métier : à écouter ici

 

Mais si les décrets n°2008-841 du 22 août 2008  et n° 2008-839 du 22 août 2008  élargissent la vente de plantes ou de parties de plantes inscrites à la pharmacopée française, le problème quant à la transmission des savoirs et savoirs-faire reste entier, c’est à dire qu’elle reste encore sous le monopole pharmaceutique.

Éclaircissements  sur la situation dans une émission de France Inter :

La radio a invité Thierry Thévenin , producteur-cueilleur de plantes médicinales, porte-parole du syndicat Simples, syndicat des producteurs-cueilleurs de plantes médicinales, aromatiques, alimentaires, cosmétiques et tinctoriales pour présenter dans une courte émission, un plaidoyer pour l’herboristerie

Où se procurer des plantes médicinales?

L’herbaliste Christophe Bernard sur son blog a recensé de nombreuses herboristeries en France : Marseille, Grenoble, Paris, Lyon, Vesoul, Perpignan, Besançon, Vesoul, Châtellerault mais aussi en Belgique… Toutes les adresses, en cliquant ici